Le réchauffement de la planète est une combinaison de plusieurs facteurs, dont l’industrie de la mode et notre rôle en tant que consommateurs. Dans le monde, nous jetons des vêtements à un rythme très élevé et, chaque seconde, un camion poubelle rempli de vêtements finit dans une décharge ou brûlé. En prenant des mesures pour changer la mode, on peut réduire l’impact climatique et améliorer la vie des travailleurs qui la produisent.

Pour changer, il faut envisager la mode différemment. Concevoir des stratégies de modèles commerciaux transformateurs qui utilisent des matériaux plus durables, produisent des matières premières à partir de ressources renouvelables et réduisent la quantité de déchets dans la fabrication. Mais cela ne sera pas suffisant. Les entreprises devront également prendre des mesures pour réduire le surstockage, décarboniser les opérations et améliorer leur combinaison de matériaux.

La mode représente actuellement entre 3 et 7 % des émissions de gaz à effet de serre et ce chiffre devrait augmenter en raison de la demande croissante du secteur dans les années à venir.

Que pouvons-nous faire en tant que consommateurs ?

Il existe également des émissions associées à l’utilisation des vêtements par les consommateurs, liées à l’entretien des vêtements et à la durée de leur port. Le lavage des vêtements génère des microplastiques qui affectent la faune et la flore et polluent les mers. On peut agir en réduisant le nombre de lavages d’un vêtement, en utilisant la ventilation naturelle lorsqu’il n’est pas taché. Ou en utilisant des programmes de lavage avec des vitesses d’essorage plus faibles et des températures de lavage à froid. En outre, vous pouvez participer à des modèles économiques circulaires, à des modèles de prêt de collecte saisonnière, à des systèmes de réparation, à la réutilisation de vêtements de seconde main et au recyclage.

Quel est l’avenir de la mode ?

En Europe, la priorité est de parvenir à la neutralité climatique d’ici à 2050 et, pour y parvenir, la mode doit évoluer vers des modèles qui nous permettent d’être plus durables. Un axe de travail prioritaire consiste à dynamiser le secteur en créant de nouveaux modèles d’entreprise qui accélèrent cette transformation et à générer les outils nécessaires pour éduquer et apprendre à travailler en introduisant des modèles circulaires. 

En collaboration avec le projet CircularInnoBooster Fashion and Textile (F&T), dirigé par « l’Istituto Europeo di Design », Grancasa a conçu un programme d’activités qui nous aidera à réfléchir à ces nouvelles idées.

Programme de mode durable :

21 septembre.

12:30 h. Conférence. Tendances de la mode durable. Intervenant : José Francisco García de « l’Istituto Europeo di Design » (IED), responsable du projet CirCoAX by CircularInnoBooster.

13:00 h. Colloque. Irene Bielsa Tafalla, designer aragonaise.

13:15 h. Études de cas. Gonzalo Barrio, fondateur de la marque de mode durable Back To The Roots.

23 septembre.

17:00 h. Conférence. Un nouveau regard européen sur la mode, de nouvelles techniques, de nouvelles alliances. Paloma García López du “The Circular Project” et de la “Circular Sustainable Fashion Week Madrid” Promotrice du projet, responsable de la communication, coach et experte en CirCoAX de CircularInnoBooster.

17:40 h. Études de cas. PYRATEX, le progrès par la nature.

17:45 h. Études de cas. DeleiteWear, Sustainable Ethical Fair Fashion.

17:50 h. Études de cas. Irene Bielsa, des collections intemporelles.

17:55 h. Études de cas. Chaussures Cortel, chaussures durables de Saragosse.

18:00 h. Atelier. Orientez votre garde-robe vers la durabilité. Eva del Ruste, 13e marché, Saragosse.

À PROPOS DE CIRCOAX PAR CIRCULARINNOBOOSTER :

CircularInnoBooster Fashion and Textile (F&T) est un projet financé par le programme de l’Union européenne pour la compétitivité des entreprises et des petites et moyennes entreprises (COSME). D’une durée de 2 ans, il dispose d’un budget de 1 128 000 euros, cofinancé à 75% par la Commission européenne. Le projet est composé d’un consortium international dirigé par « l’Istituto Europeo di Design » (IED), ainsi que Texfor, Circulab, Finnova et The Circular Project avec HumanNation. Le projet CircularInnoBooster vise à transformer les entreprises de textile et de mode en entreprises durables, circulaires et régénératives. CircularInnoBooster met en œuvre un système unique de soutien aux entreprises dans le cadre de CirCoAX. Sur une période de 8 mois, le programme CirCoAX est conçu pour accélérer 30 consortiums transnationaux et transformer les entreprises de l’industrie des F&T en entreprises régénératives, circulaires et durables en appliquant une approche progressive et innovante avec une composante d’innovation sociale. À partir de mars 2022, le programme d’accélération a été lancé pour les 30 projets avec des séances de mentorat sur la durabilité, des conseils sur les possibilités de financement, l’accès aux services de l’IED Lab et un financement de 12 000 €.

Categories:

Tags: