Tous les 5 et 8 juin, les Nations unies célèbrent respectivement la Journée mondiale de l’environnement et la Journée mondiale des océans, afin de promouvoir les activités de sensibilisation à l’environnement. Cette année, en 2022, sous le slogan “Une seule Terre”, utilisé lors de la première conférence de Stockholm, la date reprend ce jalon qui a marqué le début de l’agenda environnemental mondial. Sous cette prémisse, le projet CircularInnoBooster s’est joint à la célébration avec un concours photo parmi les #CirCoAX30, exposant sur nos réseaux sociaux des photos accompagnées des messages inpirants qui mettent la protection de l’environnement au centre du débat à travers d’initiatives durables, circulaires et régénératives.

Le secteur de la mode et du textile doit relever le défi de passer d’un modèle linéaire à un modèle circulaire afin de respecter les limites planétaires. En tant qu’industries très polluantes qui dépendent de nos modes de vie, elles ont un potentiel de transformation dans différents domaines : production, conception, communication, éducation, fabrication et innovation sociale. Selon les Nations unies, 67 % des émissions de gaz à effet de serre sont liées à notre mode de vie. Le secteur peut donc agir en sensibilisant l’opinion publique par des campagnes qui favorisent la reconnexion avec la nature.

Pour CirCoAX, il est important d’inspirer ses entrepreneurs et de les aider sur la voie de la transformation du secteur de la mode et du textile. Ce mois-ci marque le troisième mois du lancement du programme d’accélération qui touchera 30 consortiums engagés dans l’innovation et la durabilité, en développant des modèles plus écologiques et respectueux de l’environnement. CircularInnoBooster est conscient de l’appel des Nations Unies à cette “Génération Restauration” dont la mission est de se réconcilier avec la nature.

À l’occasion de la Journée mondiale des océans, nous devons reconnaître que les océans produisent 50 % de l’oxygène de la planète. Pour cette raison, et pour bien d’autres encore, nous avons besoin du soutien de tous pour mener cette transformation verte. Le défi pour le secteur du textile et de la mode est que, selon les données de l’Agence européenne pour l’environnement, environ 8 % des microplastiques présents dans les océans proviennent de textiles synthétiques à l’échelle mondiale et qu’entre 200 000 et 500 000 tonnes de microplastiques d’origine textile pénètrent chaque année dans l’environnement marin de la planète. En outre, il convient de noter que la plupart de ces microplastiques proviennent de ceux libérés par les textiles lors du premier lavage et de la fast fashion, dont la qualité entraîne l’usure et la libération de microplastiques.

Le projet gagnant du concours de photographie était REAWAKEN, dont les paysages de La Cantera à Lanzarote et de Los Gigantes Tenerife mêlés à des vers ont inspiré notre communauté cette semaine. L’objectif de ce projet est également aligné sur la photographie et la vidéo en tant qu’outils clés pour documenter et créer une histoire des pièces textiles anciennes en suivant leur voyage dans le temps et leurs changements à travers les co-créations et les remaniements. Si vous souhaitez voir toutes les photos des participants au concours de photographie CirCoAX30, suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn. Lors du prochain concours, vous pourrez être juge et voter pour ces projets inspirants qui vous donneront un tour à 360° aux questions sociales, environnementales et économiques auxquelles est confronté le secteur de la mode et du textile.

À propos de COSME  

COSME est le programme “Compétitivité des petites et moyennes entreprises” de l’Agence exécutive pour les petites et moyennes entreprises (EASME) de la Commission européenne.   

Grâce à ce programme, une assistance est fournie aux PME pour les aider à développer leurs modèles d’entreprise, à accéder au financement et à s’internationaliser. Elle apporte également son soutien aux administrations publiques afin qu’elles puissent améliorer l’environnement des entreprises et faciliter la croissance économique dans l’Union européenne. Au cours de la période de financement 2014-2020, ce programme a affecté 2,3 milliards d’euros au soutien des PME.  

À propos de IED  

L’Istituto Europeo di Design est une institution académique opérant dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la recherche dans les disciplines du design, de la mode, de la communication visuelle et du management. IED possède des succursales en Espagne (Madrid et Barcelone), en Italie (Milan, Rome et 5 autres villes) et au Brésil (São Paulo, Rio de Janeiro). Elle opère dans plusieurs pays de l’UE et du COSME grâce à des partenariats et des accords avec des institutions, des organisations de soutien aux entreprises, des enseignants, des experts et des mentors. IED s’appuie sur un vaste réseau de relations dans le secteur F&T (Mode et Textile).  

À propos de Finnova  

Finnova est une fondation qui œuvre à la promotion et au développement de l’innovation et de l’esprit d’entreprise au niveau européen. Basée à Bruxelles, elle opère par le biais de collaborations et de partenariats dans tous les pays de l’UE. L’expérience de Finnova dans la direction d’activités de communication et de diffusion de projets européens est associée à une solide expérience dans le domaine des start-ups et des programmes de soutien aux entreprises, tels que les accélérateurs, les incubateurs et les événements de sélection et de remise de prix.  

À propos de Texfor  

Texfor est l’association textile de référence en Espagne avec 400 membres. Fondée en novembre 2010 et basée en Catalogne, elle rassemble des entreprises de toute la chaîne de valeur textile, des fils aux tissus en passant par les accessoires, les procédés de finition, l’impression et la teinture pour l’industrie de l’habillement, les textiles de maison et les applications techniques/industrielles. Texfor possède une expertise et une expérience, ayant travaillé dans d’importants comités d’experts au niveau de l’UE : formation universitaire et professionnelle, renforcement des capacités financières, collaboration transversale, promotion de la R&D&I, services spécialisés et leadership en matière de durabilité axée sur l’économie circulaire.   

À propos de Circulab  

Circulab est un laboratoire et un studio de business design spécialisé dans le développement de méthodologies, d’outils et de programmes de transformation pour aider les entreprises à développer des modèles économiques circulaires et durables. Circulab a conçu un ensemble d’outils pour mettre en œuvre le modèle d’économie circulaire dans les entreprises. Elle opère dans plus de 23 pays, dont 9 dans l’Union européenne, et soutient des projets par l’intermédiaire de plus de 60 consultants d’entreprise indépendants, en appliquant la méthodologie et les outils circulaires.  

À propos du The Circular Project, conçu en collaboration avec HumanNation.   TCP (The Circular Project) est un projet visant à favoriser et à promouvoir la mode durable et circulaire sur différents fronts, en offrant au secteur une stratégie de communication avec une approche transversale et systémique de l’économie circulaire. Dans le même temps, elle intègre les aspects sociaux, éthiques, environnementaux et économiques. Il a une forte présence et des liens avec le monde de la mode durable, étant le promoteur de la Circular Sustainable Fashion Week Madrid, le seul défilé de ces caractéristiques et aussi le siège de l’Association espagnole pour la durabilité, l’innovation et la circularité dans la mode, ambassadeur de Sannas (Triple Bottom Line Business Association) et collaborateur d’un large réseau institutionnel et industriel en Espagne, en Europe et en Amérique du Sud. Pour ce projet, The Circular Project travaille avec HumanNation pour la co-conception et le développement du projet. HumanNation est une société de conseil spécialisée dans le développement d’innovations transformatrices et perturbatrices et d’écosystèmes commerciaux pour la “nouvelle économie”, basée sur l’économie du quatrième secteur, la pensée systémique et la co-création. Elle encourage les organisations et les écosystèmes à respecter les limites planétaires et le tissu social, en créant des économies résilientes au niveau local, dans une perspective mondiale. 

Categories:

Tags: