• Coïncidant avec le Black Friday, un événement de la Semaine européenne de réduction des déchets a été organisé pour présenter des solutions plus durables et éthiques dans le secteur du textile.
  • La nécessité de légiférer, d’éduquer les citoyens à une consommation plus durable et de changer les méthodes de production dans le secteur textile ont été les thèmes clés de l’événement.
  • Des projets tels que CircularInnoBooster sont présentés comme une alternative de référence qui s’engage pour une consommation responsable et une transformation circulaire du secteur textile, basée sur l’innovation.

Bruxelles, 27.11.2021

Le vendredi 26 novembre, dans le cadre de la Semaine européenne de la réduction des déchets et coïncidant avec le Black Friday, l’événement “CircularInnoBoosting : promoting sustainable and circular Fashion & Textile Industries” a eu lieu. L’événement visait à mettre sur la table les problèmes, les opportunités et les solutions concernant la gestion des déchets textiles, qui représentent 8 millions de tonnes par an dans la seule Union européenne et 92 millions de tonnes au niveau mondial. 

Le modèle Fast Fashion promeut la production et la consommation de masse, renforcée par des actions telles que le Black Friday. Jusqu’à 80 % des vêtements consommés à cette date sont jetés après avoir été portés une fois ou pas du tout. Ainsi, le projet européen de mode circulaire CircularInnoBooster et son accélérateur CirCoAX sont présentés comme une alternative de référence qui s’engage pour une consommation responsable et une transformation éthique et durable des entreprises afin de réduire l’impact négatif du secteur et de le faire évoluer vers un modèle d’économie circulaire.

L’événement a été inauguré par Juan Manuel Revuelta, PDG de la Fondation Finnova, qui a souligné l’engagement de la Fondation qui contribue à la réalisation d’une industrie de la mode et du textile durable et circulaire. Pour cette raison, “nous offrons un soutien et une formation aux financements européens et collaborons à l’accélération des PME et des startups et à l’utilisation des fonds européens pour développer des projets innovants”, a-t-il ajouté, faisant part de l’expérience de la Fondation dans la recherche de sources de financement à partir de programmes tels que LIFE, Horizon Europe, Interreg ou Next Generation EU pour atteindre cet objectif. 

Durabilité et circularité dans la chaîne de valeur textile

Bettina Heller, experte mondiale en matière de textiles au Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), a également participé à la cérémonie d’ouverture. Elle a expliqué les processus de la chaîne de valeur, en soulignant les points sensibles de l’environnement à chaque étape. “Nous apportons une perspective holistique qui prend en compte l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en coopération avec différents acteurs”, a-t-elle déclaré. 

Mercedes Marín, chef de projet au IED Innovation Lab, a présenté les clés du projet COSME CircularInnoBooster et de son accélérateur CirCoAX, qui vise à faire évoluer les PME ayant des idées innovantes et durables dans le secteur de la mode et du textile. 

Le bloc inaugural a été suivi de trois tables rondes avec des experts du secteur où la question des déchets textiles a été abordée sous différents angles

Problèmes visibles et causes profondes

La première table ronde était animée par Samy Kasemi, directeur adjoint de HumanNation, et réunissait Jordi Marlasca, directeur général de Margasa, et Rafael Mas, directeur des relations publiques de Humana en Espagne. Tous deux ont évoqué les différents défis auxquels est confrontée une industrie incapable de gérer les millions de tonnes de matières textiles qui ne peuvent être ni recyclées ni vendues, ainsi que les lacunes des technologies et des infrastructures. À cela s’ajoute l’absence de réglementation du marché, souvent inexistante pour certains matériaux. Ils ont conclu que, pour faire évoluer le secteur, il est essentiel de repenser les modèles de production et les chaînes d’approvisionnement, en sollicitant le soutien d’acteurs extérieurs.

Analyse du contexte de l’industrie textile

Paloma García, directrice de The Circular Project, était chargée de modérer la deuxième table ronde, qui comprenait des intervenants tels que Martin Böschen, vice-président d’EuRIC Textiles, Ana Rodes, directrice de la durabilité chez Recover™ et Rachel Raineri, ingénieur textile à l’université d’État de Caroline du Nord. Les intervenants ont souligné la nécessité de mettre en place davantage de politiques et de soutien de la part des institutions publiques pour réussir la transition circulaire, ainsi que la nécessité d’investir dans les infrastructures pour gérer les tonnes de matières textiles qui ne peuvent être recyclées ou réutilisées. En outre, ils ont mentionné que les entreprises doivent fournir davantage d’informations pour sensibiliser le public aux impacts négatifs du secteur afin de créer de nouvelles habitudes de consommation plus durables.

Transformation vers l’avenir émergent

Enfin, David Allo, directeur de la durabilité chez TEXFOR, a dirigé la dernière table ronde composée de Mireia Canelles, chef du département de l’action climatique, de l’alimentation et de l’agenda rural de la Generalitat de Catalunya ; Rosario Hevia, directeur général d’ECOCITEX, Loreto Binvignat, durabilité de la mode, recherche et innovation ; Ricard Artigas, directeur général de TEXTIL OLIUS et Omar Itani, directeur général de FabricA, recherche et innovation ; Loreto Binvignat, Fashion Sustainability, Research and Innovation ; Ricard Artigas, CEO de TEXTIL OLIUS et Omar Itani, CEO de FabricAID, qui ont présenté diverses success stories liées à l’amélioration de l’industrie textile pour la rendre plus circulaire et durable. Tour à tour, ils ont souligné différents défis du secteur et proposé des solutions telles que la création d’écolabels qui différencient et récompensent les produits respectueux de l’environnement, l’importance de la culture, de l’éducation et de la sensibilisation à la manière d’acheter afin d’évoluer vers une consommation plus respectueuse et circulaire et la mise en place d’une législation et d’une réglementation pour rendre le secteur plus durable.

Vous pouvez regarder l’événement ici.

À propos CircularInnoBooster et l’accélérateur CirCoAX

CircularInnoBooster Fashion and Textile (F&T) est un projet financé par le programme pour la compétitivité des entreprises et des petites et moyennes entreprises (COSME) de l’Union européenne. D’une durée de 2 ans, il dispose d’un budget de 1 128 000 euros, cofinancé à 75% par la Commission européenne. Le projet est constitué d’un consortium international dirigé par l’Institut européen de design (IED), ainsi que Texfor, Circulab, Finnova et The Circular Project avec HumanNation. Son objectif est de remplacer le modèle linéaire de l’industrie conventionnelle de la mode et du textile par des entreprises circulaires, régénératives et durables. À cette fin, elle lance un plan unique de soutien aux entreprises par le biais de son accélérateur CirCoAX.

CirCoAX sélectionne 30 partenariats transnationaux, chacun dirigé par une PME, pour mettre à l’échelle des propositions innovantes qui ont un impact direct sur l’adoption d’approches et de pratiques de durabilité et de circularité dans les secteurs de la mode et du textile. À cette fin, il offre aux candidats sélectionnés un financement de 12 000 euros, un encadrement, une visibilité, une mise en réseau et la possibilité d’accéder à d’autres financements européens.

À propos Finnova

Finnova est une fondation qui œuvre à la promotion et au développement de l’innovation et de l’esprit d’entreprise au niveau européen. Basée à Bruxelles, elle opère par le biais de collaborations et de partenariats dans tous les pays de l’UE. L’expertise de Finnova dans la conduite d’activités de communication et de diffusion de projets européens est combinée à une solide expérience dans le domaine des start-ups et des programmes de soutien aux entreprises, tels que les accélérateurs, les incubateurs et la sélection et la remise de prix lors de cérémonies.

Pour en savoir plus:

Juanma Revuelta

Directeur général de la Fondation Finnova

juanmarevuelta@finnova.eu

Tél : +34 696 32 42 42 36

Categories:

Tags: