Le programme CirCoAX

D'une durée de 8 mois, CirCoAX  a pour objectif la création de projets entre les petites entreprises européennes pour soutenir l’innovation et la transition du secteur de la Mode et du Textile vers une économie circulaire et durable.

Les projets candidats doivent avoir pour objet la création d’un produit, d’un procédé, d’un service ou d’un business model innovant, menant à l’adoption d’une approche durable et circulaire, dans l'industrie de la Mode et du Textile.

Chaque projet candidat doit également impliquer un mode de partenariat avec un autre pays de l’Union Européenne ou associé au projet COSME dont le Royaume-Uni.


ACTUALITÉS

Bruxelles, 11.10.2021 – Cette semaine il y aura deux journées qui accordent une reconnaissance importante aux femmes. La première, le […]
Bruxelles, 4.10.2021 – Aujourd’hui, lundi 4 octobre, c’est la Journée Mondiale des Animaux, une initiative promue par l’Organisation Mondiale pour […]

PARTENAIRES

A PROPOS DU PROJET

A PROPOS DU PROJET

Le projet applique une approche progressive et innovante, considérant une perspective holistique et systémique de l'économie circulaire, basée sur des principes de conception d'entreprise régénérative, des conceptions de processus humains et des modèles de participation communautaire. L'objectif est d'utiliser la circularité dans son sens le plus large, en équilibrant les dimensions environnementales, sociales et économiques.

OBJECTIF GÉNÉRAL

Transformer les entreprises F&T vers une industrie régénérative, circulaire et durable en appliquant une approche progressive et innovante. CirCoAx a une approche holistique de l'économie circulaire basée sur les principes des industries régénératives, de la co-création et des modèles d'engagement communautaire. L'objectif est de parvenir à l'application la plus large de la circularité, en considérant les dimensions environnementales, sociales et économiques de manière équilibrée.

● Identifier les obstacles et les barrières qui empêchent les entreprises de se transformer en une conception durable et circulaire.

● Évaluer l'état de l'art en matière de conception et les meilleures pratiques ou solutions dans le contexte des cas d'utilisation de chaque partenariat, en couvrant l'ensemble de la chaîne de valeur (approche du berceau au berceau).

● Élaborer et mettre en œuvre des scénarios et des processus pour le partage des connaissances transfrontalières et inter-chaînes de valeur ; transférer les meilleures pratiques, optimiser l'utilisation des ressources, minimiser les impacts sociaux ou environnementaux négatifs et assurer la viabilité économique.

● Fermer la boucle et combler le déficit de connaissances entre le secteur manufacturier et les acteurs en contact avec les consommateurs, en apportant aux fabricants les connaissances des consommateurs et des parties prenantes, avec des plans d'action spécifiques.

● Fournir un encadrement et un soutien consultatif aux PME impliquées dans le programme afin d'intégrer des stratégies et des pratiques circulaires dans leur chaîne de valeur, couvrant la conception circulaire, les nouveaux modèles commerciaux, la R&D et la technologie, le financement et les stratégies de marque et de marketing.

● Créer un environnement propice à la mise à l'échelle des solutions et des technologies en encourageant la collaboration entre les entreprises et les autres parties prenantes (décideurs, associations, entités financières, etc.) dans tous les domaines (c'est-à-dire les fabricants, les laboratoires techniques, les agents, les concepteurs, les détaillants, etc.

● Établir des opportunités de co-création entre la R&D (universités et laboratoires de recherche) et les entreprises pour créer de nouvelles opportunités commerciales.

● Accroître les possibilités d'investissement et fournir un soutien financier ; créer des événements de mise en réseau pour présenter les projets des PME et permettre des forums de présentation pour lever des fonds supplémentaires.

● Un suivi proactif régulier et un rapport de retour d'information sur les stratégies circulaires intégrées et l'amélioration / l'ajustement si nécessaire, assurant une communication efficace des résultats et des impacts du projet.

● L'établissement de relations avec le secteur public et la création d'un modèle communautaire dans lequel la société civile peut participer et réagir aux activités des PME, et même contribuer financièrement (par exemple, crowdsourcing et crowdfunding).

● Créer des alliances étroites entre les designers (en particulier à Milan et à Paris) et l'industrie (en particulier en Espagne et en Italie) pour mettre fin à la relation conventionnelle, en stimulant et en créant une approche collaborative de conception circulaire tout au long de la chaîne de valeur.